Un convoi de l'ONU attaqué, la Croix Rouge bloquée et harcelée, les journalistes internationaux interdits d'accès – vaine tentative pour dissimuler tous ces meurtres – des hommes morts, des femmes et des enfants sur les routes, tous à la merci de l'armée israélienne. La liste continue. J'espère que tout ceci est soigneusement archivé, pour être présenté comme crime de guerre devant la Cour pénale internationale de La Haye.