Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2008

Pink - Dear Mr President

Pink interprète "Dear Mister President" en live. Les sous-titres sont en français.

 

26/09/2008

Palin bénie par un chasseur de sorcières

LOS ANGELES, 25 sept 2008 (AFP) - Une vidéo montrant la candidate à la vice-présidence américaine Sarah Palin en train d'être bénie par un "chasseur de sorcières" kényan a fait surface sur internet jeudi et pourrait se révéler embarrassante pour le camp républicain.

Présente entre autres sur le site de partage de vidéos YouTube, la vidéo montre Mme Palin qui participe en 2005 à une messe pentecôtiste en Alaska, où le prêcheur et exorciste Thomas Muthee appelle à vaincre les sorcières et d'autres ennemis de celle qui n'était pas encore gouverneure de l'Etat.

Sur cette vidéo, Mme Palin se tient face à M. Muthee, la tête baissée, tandis que ses mains sont tenues par deux membres de sa congrégation.

Dans son sermon, le prêcheur loue Mme Palin pour sa volonté de devenir gouverneure et appelle les autres membres de l'Eglise à atteindre des postes d'influence.

"Au nom de Jésus, au nom de Jésus, chaque forme de sorcellerie est ce que vous devez rejeter. Au nom de Jésus, au nom de Jésus, disparaissez", ajoute-t-il, s'adressant apparemment au Mal.

"Parlez à Dieu de cette femme (...) sauvez-la de Satan", lance encore l'exorciste. "Mon Dieu, ouvrez-lui la voie. Apportez des fonds à sa campagne, au nom de Jésus. Utilisez-la pour que ce pays revienne dans le droit chemin".

Le candidat républicain John McCain a choisi Mme Palin, 44 ans, comme colistière fin août. Cette vidéo est la deuxième à montrer une manifestation de ses profondes convictions religieuses.

Ce mois-ci, une autre vidéo avait montré Mme Palin alors qu'elle affirmait devant une assistance que l'armée américaine en Irak était investie d'une mission divine.

26/08/2008

Quand le peuple pleure, Sarkozy rie.

Note de P&P : Dans l'article intitulé "Sarkozy pouffe devant les cercueils des militaires à Kaboul", vous avez eu l'occasion de voir Sarkozy s'esclaffer niaisement alors qu'il tenait un discours officiel devant des militaires français suite à la disparition de dix des leurs.

Il ne s'agissait pas de la première manifestation du sens de l'humour très particulier de notre cher président qui face à la profonde souffrance de plusieurs résistants français n'a su offrir que blagues creuses, remarques égocentriques et réponses n'ayant rien à voir avec le sujet.

Allez, cette fois-ci je n'utiliserai pas une seule fois le terme "psychopathie" ni sa définition (absence de conscience) ni la manifestation première d'une telle absence de conscience (incapacité à ressentir la souffrance d'autrui).

 

C'est un nouvel exemple de cet "humour" dévastateur et de ces inconvenances qui ne manquent pas de creuser, jour après jour, le fossé qui sépare les armées de celui est constitutionnellement leur chef.

Déjà le 18 mars 2008, ce chef des armées avait choqué par sa légèreté les résistants survivants du maquis des Glières lors de sa visite sur le plateau. Le Canard Enchainé avait alors surnommé Nicolas Sarkozy "l'homme qui riait au cimetière" pour ses blagues déplacées sur un lieu de mémoire et de recueillement.

 

Nicolas Sarkozy

 

Cette inconvenance, qui faisait dire au Canard Enchainé que "pour endosser le costume de vrai Président, y a encore du boulot", est malheureusement loin d'être isolée.

Plus récemment, sur son blog Secret Défense, Jean-Dominique Merchet a relaté l'incroyable désinvolture avec laquelle Nicolas Sarkozy avait traité une partie des anciens combattants et de leurs familles, réunis pourtant à sa demande pour célébrer "les trente ans des opérations extérieures" et de Kolwezi. Revenant sur cet épisode lors de l'emission-web Arrêt sur Images, Jean-Dominique Merchet a même expliqué que l'attitude de Nicolas Sarkozy avait laissé certaines familles en pleurs...

Ces multiples épisodes ajoutés à quelques autres montrant le peu de considération de Nicolas Sarkozy pour les militaires, notamment sa sortie de Carcassonne traitant l'ensemble des soldats d'amateurs, ont créée un climat délétère, fait de méfiance et de désapprobation des armées envers celui qui est constitutionnellement leur Chef.

Ce rire de Kaboul ne va pas arranger les choses.

Sources : Blog de Rodolphe Helderlé sur MediaPart, Blog Secret Défense de Jean-Dominique Merchet sur Libération, Arrêt sur Images.

 

Article original : Le Post.

08/08/2008

Sarkozy clame avoir résolu le problème des banlieues

 

Au cours d'une conférence en présence de Barak Obama, Sarkozy prétend avoir résolu le problème des banlieues.

Morceau choisi : "...depuis mon élection il n'y a pas eu d'émeutes..."

Pour information les émeutes de Villiers le Bel ont eu lieu fin novembre 2007.

Malheureusement pour Sarkozy l'accumulation de mensonges ne rallonge pas le corps mais seulement le nez.

 

 

26/06/2008

Sarkozy en Israël : la thèse du suicide s’effondre

La dernière journée de la visite de Nicolas Sarkozy en Israël s’est achevée dans un vent de panique mardi.

Le porte-parole des services de sécurité de l’aéroport Ben-Gourion, Shlomi Sagi, a indiqué qu’un agent de police s’était suicidé alors que le Nicolas Sarkozy s’apprêtait à monter dans son avion. Un autre porte-parole, Micky Rosenfeld, a dans un premier temps du démentir les affirmations d’un officier qui faisait état d’une tentative d’assassinat. Hier soir à 23h, le commandant de police du secteur, Nissim Mor, a précisé qu’il ne s’agissait que d’une « tentative de suicide ». Pourtant, des images de la télévision israélienne montraient bel et bien en boucle les images du corps d’un homme recouvert d’un drap sur le tarmac.

Dans la nuit, les autorités israéliennes ont donné l’identité de l’homme décédé dans des cironstances peu claire. Il s’agit d’un Druze de 32 ans, Raed Ghanen, originaire de Beit Dajan, une localité du nord d’Israël.

La famille de ce garde-frontière israélien refusait mercredi de croire à la thèse officielle du suicide, selon les médias israéliens.

“Il n’avait aucune raison d’attenter à sa vie, il s’agit peut-être d’un accident, ou il a été tué par un autre garde israélien pour une raison qui nous échappe“, ont-il déclaré.

Son père Assad a pour sa part raconté que son fils avait quitté mardi matin son domicile pour rejoindre son unité et avait le moral.

“Il avait une famille, une maison, des amis, et des projets pour l’avenir, et il n’avait aucune raison de se suicider“, a encore précisé le père.

Son frère a indiqué qu’un représentant de la police était venu informer la famille qu’une enquête avait été ouverte sur les circonstances de la mort de son frère.

La famille a engagé un avocat afin d’obtenir une enquête “complète et détaillée” ainsi que l’accès aux vidéos enregistrées par les caméras de surveillance de l’aéroport Ben Gourion.

Développement à 14h30 :


Selon la Zavtra, quotidien russe, le Service fédéral de sécurité de la Fédération Russe (FSB) aurait fait un rapport au Premier Ministre Poutine et au Président Medvedev aujourd’hui indiquant que le président français Nicolas Sarkozy aurait « échappé de peu » à une tentative d’assassinat au cours de son départ de l’aéroport Ben-Gourion après une attaque qui aurait laissé un agent de sécurité français et un policier israélien morts.

Le quotidien moscovite indique également que, selon les analystes du FSB, la version officielle qui défend la thèse du suicide ne servirait qu’à masquer une « réalité évidente ». Il ajoute encore que cette tentative d’assassinat aurait été planifiée par des intégristes religieux après que, lors de son discours devant la Knesset, le président Sarkozy ait indiqué que Jérusalem devait être divisée.

Développement à 15h30 :


Selon un article d’Haaretz mis en ligne en début d’après-midi, le tireur décédé, se serait situé sur un des toits de l’aéroport, armé d’un fusil d’assaut M-16 (la version des autorités israéliennes affirment qu’il se serait suicidé à l’aide d’une arme de poing depuis sa guérite de garde-frontière).

Le célèbre journaliste israélien Barry Chamish, qui avait enquêté sur l’assassinat d’Ythzak Rabbin, ne croit pas un instant à la version du suicide. Lire son article (en anglais) 


Analayse publiée le 25 juin 2008 par Dojdia sur le forum "Signes des Temps"

 

Note de P&P :  Et que s'est-il passé le lendemain dans l'aéroport Ben Gurion ? Une vaste simulation de sauvetage d'un avion victime d'une opération terroriste. Parfois le hasard fait bien les choses n'est-ce pas ?

Qu'imaginer de mieux qu'une fermeture de l'établissement afin de faire disparaitre toute trace de l'événement de la veille ?

Exercice de sauvetage à l'aéroport : Le Maguen David Adom effectuera mercredi un exercice de large envergure pour répéter une situation d'atterrissage d'urgence d'un avion de passagers à l'aéroport Ben Gourion de Lod. Environ 40 véhicules de sauvetage et des dizaines d'auxiliaires paramédicaux participeront à l'exercice, qui aura lieu en collaboration avec l'autorité aéroportuaire, Tsahal, la police et les pompiers.
 
La thèse du suicide rabachée benoitement par les médias de masse à de plus en plus de plomb dans l'aile :
1/ les soldats habilités à intégrer les forces de protection rapprochée des chefs d'Etat suivent des examens psychologiques extrêmement pointus
2/ la famille nie toute tendance suicidaire chez son fils
3/ au cours des premières heures les médias ont servis des versions contradictoires de l'événement
4/ la cerise sur le gâteau : le suicidé était sur un toit à 100 m de Sarkozy, il était armé d'un M-16, il a appuyé sur la gâchette au passage de Sarkozy. S'il avait voulu faire penser à une tentative d'assassinat il ne s'y serait pas mieux pris ! 
 

 

08/05/2008

elle est belle, elle est belle ma Carla


 

 

 

 

 

Note de P&P : Remarquez comment notre brillantissime président, dont la dignité n'a d'égale que la prestance, hocquète nerveusement les mêmes phrases simplistes, puis, comme envoûté par une puissance supérieure il se rapproche hébété et fébrile de sa dulcinée à la manière de ces petits chiens animés par cette mauvaise tendance à épancher leurs pulsions séminales sur le tibia d'êtres humains  peu concernés par les nauséabondes souillures blanchâtres laissées sur leurs plus beaux pantalons.

Et dire que cet indvidu va tenter de traîner le peuple de France dans la guerre contre l'Iran...

Vidéo issue du site Rue 89

 

 

31/01/2008

La droite cassoulet...une petite saucisse et plein de fayots autour

De toutes les façons, vous n'y échapperez pas ! Alors autant le regarder tout de suite... S'il y en a un à voir, c'est bien celui-là. On nous dit pas tout !

Quelques perles, parmi tant d'autres :


- "Ca y est, notre président s'est accouplé"
- "Mitterrand il avait le culte du secret, Sarkozy, il a pas le secret du cul-te"
- "Ils avaient jamais vu ça à Disneyland, Blanche Neige qui épouse le nain"
- "Notre Camembert Président, il les aime moulées à la louche"
- "Lui, il dit ce qu'il pense, il fait ce qu'il dit, il dit ce qu'il fait, des fois on aimerait juste qu'il se taise"
- "Laure Manaudou nue sur Internet, moi je suis triste elle ne pourra pas postuler à Miss France"
- "Avant on avait la gauche caviar, maintenant on a la droite cassoulet, une petite saucisse avec plein de fayots autour"

En Direct-Live de chez Drucker...

 


Anne ROUMANOFF - SARKOZY CARLA (On ne nous dit pas tout!)
 
Article issu du site "Les Mots ont un sens

11/01/2008

Vidéo Gérard Filoche : Le code du travail en danger

6038a850d0ea8071501de962b68a33a7.jpg

 Dati et son projet de loi sur la rétention de sûreté, qui permettra de maintenir en prison pour une durée « indéterminée » les « dangereux criminels » (au départ, mais bientôt, vous pouvez être sûr que ce terme recouvrira à peu près tous ceux qui s'opposent au gouvernement et à ses lois iniques), violences policières sur des sans-papiers dont les conditions de détention font penser aux camps de concentration du film Les Fils de l'Homme, cassage du droit de grève et tabassage des étudiants, éradication des 35h annoncées par Sharközy dans sa conférence de presse du 08/12/07 (ce pauvre travail qu'il faut « libérer » (sic) de ce carcan des 35 h), mainmise présidentielle digne des régimes tyranniques, mise en scène et surmédiatisation de la vie privée du Nain 1er -- on se croirait en monarchie, Louis XIV, Versailles… on souhaite bien du plaisir à la nouvelle favorite Mme peste brune, ou la bien nommée Carla Bruni -- faut-il voir dans son nom quelque signe funeste ?

OUI, vraiment, c'est une véritable politique de civilisation à la sauce Sarko qu'on nous prépare là, soit, en langage non psychopatique, une politique de barbarisation, ou de retour au XIXe siècle (relisez Zola pour avoir un avant-goût).

Une politique parfaitement résumée par ces croustillantes maximes de Laurence Parisot, la présidente du Medef :

« La liberté de penser s'arrête là où commence le Code du travail. »

« La vie, l’amour, la santé sont précaires, pourquoi le travail ne le serait-il pas ? »
 

Sur ces « bonnes paroles », Futur Quantique vous invite à visionner la très éclairante conférence de Gérard Filoche, lors de l'AG d'Attac 92 en novembre dernier. Filoche y décortique le nouveau Code du Travail, vous allez voir c'est pas triste. Sous prétexte de simplifier un Code jugé « obsolète » et « trop compliqué » (ceux qui disent cela sont ceux-là mêmes qui défendaient l'imbuvable traité européen en 2005), on démantèle le Droit du Travail à coups de saucissonnage d'articles et d'ajouts de nouveaux. Pour mieux tout casser.

 

Si les moutons savaient, ils arrêteraient peut-être de prêter le flanc pour se faire tondre…

Mais regardez plutôt cette vidéo d'utilité publique. Une série de 8 films pour une durée totale d'approximativement cinquante minutes. Gérard Filoche y est drôle, truculent, passionant et il décrit très clairement le démantelement du code du travail. A voir absolument. 

Article extrait du site Futur Quantique

 

11/06/2007

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient

Dans un article récent nous nous sommes penchés sur l'importance de comparer les déclarations et les faits. Voici une vidéo qui récapitule une partie des décalages dont l'auteur n'est autre que Nicolas Sarkozy.

 

 

10/06/2007

Les prouesses de Nicolas Sarkozy au G8

A en croire les médias de masse, la prestations de Nicolas Sarkozy au cours de son premier G8 fut en tout point remarquable.

Ainsi le Monde dans son édition du 7 juin 2007 entame son compte-rendu ditirambique avec ces mots : "Pour son premier sommet du G8, Nicolas Sarkozy a obtenu presque carton plein, jeudi à Heiligendamm, dans le nord de l'Allemagne..."

Le Monde souligne ensuite toutes les avancées gagnées par le président de la République française dans le domaine de la réduction des gas à effet de serre, de la crise au Balfour, du nouveau traité européen ...

Avec le phénoménal Nicolas Sarkozy, il semblerait que tous les problèmes de la planète vont être résolus quasi-instantanément.

Avec un peu de recul, nous pouvons toutefois nous demander comment celui qui n'a pu résoudre les problèmes de sécurité en France après 5 ans de mandat pourrait avoir un quelconque impact positif sur des problématiques éminemment plus complexes telles que le réchauffement climatique.

Ceci dit il semblerait que les médias de masse nationaux (dont Le Monde n'est qu'un des représentants) aient développé un vision légérement tronquée de ce qui s'est réellement passé au cours de cette dernière conférence de presse du G8.

Jetez plutôt un coup d'oeil à cette vidéo. Il s'agit ni plus ni moins des premières secondes de la conférence de presse donnée par Nicolas Sarkozy au cours du G8.

Après plusieurs visionnage, il apparait clairement que Nicolas Sarkozy :

* a des problèmes d'équilibre, notez les titubements et les difficultés qu'il éprouve à rester dans la même posture.

* a connu plusieurs dissociations : absences ponctuelles, regard dans le vide.

* tenait des propos incohérents.

* semblait dominé par une irrépréssible envie de rire

Quel est le problème ? Nicolas Sarkozy a bu un coup de trop et il cuvait pendant sa conférence de presse. Et alors ?

Effectivement cela n'est pas forcément un problème en tant que tel.

Revenons tout de même quelques mois en arrière. Les élections présidentielles sont en ligne de mire. Nicolas Sarkozy a entamé sa danse du ventre, racontant à chacun ce qu'il veut entendre. Le voici donc en février 2007 devant les caméras de TF1 parlant encore de lui. Compte-rendu de l'entretien par Libération : "Je vais vous dire un truc qui va vous décevoir, je ne bois pas de vin. Enfin je ne bois pas d'alcool plutôt.» 

Voilà un premier élément qui ne devrait pas étonner grand monde, Nicolas Sarkozy est un menteur. Ce qui est plus étonnant c'est qu'il mente sur des sujets aussi secondaires. Cela nous laisse imaginer ce qu'il en sera lorsque les enjeux seront plus importants. Comme dans le cas de la participation des troupes françaises à l'invasion d'un pays du Moyen-Orient par exemple ?

Ce coup d'éclat pendant la conférence de presse du G8 nous rappelle également le départ de Nicolas Sarkozy en jet privé au lendemain du deuxième tour à destination de Malte où il passa des vacances sur le yacht de son ami et milliardaire Vincent Bolloré.

Le décalage entre le discours de Nicolas Sarkozy (la France qui se lève tôt, la mise en avant de valeurs telles que le travail, le courage, la détermination, la responsabilité, le mérite) et les faits (vacances le lendemain de l'élection, première conférence de presse au G8 donnée en retard et ivre) est tout simplement abyssal.

Dans une publication datant de 1991, le professeur Robert Hare décrit l'échelle de psychopathie  (PCL-R), il s'agit d'un instrument développé pour cerner le fonctionnement psychopathique, sous l'angle des traits de personnalité et sous l'angle des comportements, tel par exemple l'impulsivité. C'est aujourd'hui l'instrument de référence dans le domaine.

Il est intéressant de constater que dans cette échelle de mesure de la psychopathie, les décalages entre les déclarations du patient et la réalité de ses actes constituent l'un des facteurs les plus fortement pondérés