Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2010

Créateurs de possibles… un site truffé de fautes

 

h-3-1685851-1252336216.jpg

 

Le nouveau portail participatif de l’UMP s’ouvre au public. Une brève analyse du site fait ressortir de petites perles orthographiques, que l'on pourrait retrouver prochainement dans le Canard. Etat des lieux pour les lecteurs du Post d'un site qui promeut la "concrétude".


 

« Cette réforme est plus que initiative ». Le rédacteur était visiblement pressé de boucler. Il en oublie une partie de la phrase.

 

« Les solutions mises en oeuvre pour les reloger sont couteuses ». Les problèmes d’accents commencent. Mais ne sont pas terminés.

 

« permettrait une économie substancielle ». Avec une telle substance imaginative, pas étonnant que l’économie soit substantielle.

 

« ( sac ados aide de 150 € par la CAF ) ». C’est un sac « ados » ou un sac ados d’une valeur de 150 euros qui pourrait être offert par la CAF. Jeu de mots ?

 

« en élisant lesurs futurs députés ». Les frasques d’un rédacteur trop pressé, au point qu’il ne relit pas ses textes.

 

« de pouvoir etre représentés ». L’accent, encore une fois.

 

« leur expérience professionnel hors du territoire ». Une belle erreur. L’expérience, c’est féminin cher monsieur le rédacteur.

 

Mais, cessons d’être moqueurs. Rendons hommage au travail de ceux qui se lèvent tôt pour nous faire sourire très tôt, ces donneurs de joie de vivre, décrispateurs de zygomatiques bénéfiques à notre santé déclinante. Le site devrait être sponsorisé par la Sécurité sociale.

 

Attachons-nous au fond du sujet. Comment ça marche, peut-on lire en titre. La réponse est stupéfiante : « Des citoyens se regroupent autour d’initiatives pour mener des actions concrètes qui produiront des résultats concrets. » Il fallait oser. Dans le genre "concret"...

 

Allez, pour finir cette toute première analyse, je me suis promené vers les mentions légales, celles qui nous éclairent sur les illustres lumières à la base de cette contribution épistolaire de haut vol.

 

On y apprend que le directeur de publication se nomme Erik Cesari et que le site est hébergé auprès de la société Agarik, à Courbevoie.

 

Alors, sans être de l’UMP, j’ai décidé d’apporter ma première contribution au site. Je propose de corriger les fautes pour que la France de Voltaire ne succombe pas à l’amateurisme orthographique.

 

C’est aussi cela, l’identité nationale.

 

Au fait, pour un site participatif adepte de la "concrétude", qu'en pensez-vous réellement ?

 

Les premières réactions

 

Les réactions fusent de tous bords concernant le site de l'UMP.

 

Les internautes de droite critiquent le fait d'être... critiqués sur la qualité du site. Ce qui n'est pas un bon début pour le côté "participatif". Fallait préciser "critique interdite".

 

La critique me paraît justifiée, constructive et bénéfique. Il est encore temps de relire et de corriger. Je ne critique pas pour le simple plaisir. Après tout, je l'ai lu entièrement, moi, le contenu du site. Et vous ?

 

 

Une petite dernière... pour la route du possible

Cette petite perle, également, relative au statut des élus. Elle méritait bien que je revienne pour vous la proposer. La voici: "beaucoup d'élu , souhaite une reconnaissance du temps passé en commission , dans l'ombre".

Les hommes de l'ombre en pleine lumière, grâce aux créateurs de possibles. Pour les hommes de l'ombre, voir dans le noir devient possible. Comme les chats. A moins qu'ils ne soient équipés de lunettes de vision nocturne.

 

 

LA PERLE DES PERLES, échelon OR

La réforme des collectivités, en une phrase

 

Je viens d'effectuer une seconde lecture du site, avec la découverte de nouvelles perles, qui celles-ci ne sont pas de lait.

 

Elles sont encore plus fortes que les premières, notamment sur la réforme des collectivités. Du grand art?

Un grand moment à partager avec ses amis. Soirée rigolade assurée sans allumer la télé, ni le chauffage.

A se poiler de rire, pas besoin de charbon...

"les Pays représente un échelon suplémentaire ,qui faut financé, donc impôt. C'est un échelon qui ralenti, la prise de désicion."

 

Article original : Le Post

Les commentaires sont fermés.