Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2009

"Zelote", cache-sexe de la section française du Mossad sur AgoraVox

 

livni1.jpg
© inconnu
Tzipi Livni, ministre israélien des Affaires étrangères et ex-membre de la cellule française du Mossad.

 

Inscrit curieusement depuis le 1er janvier 2009 sur AgoraVox, ce "Zelote" y a publié 3 tribunes, les 10 et 12 janvier 2009, pendant que ses congénères "phosphoraient" Gaza et y massacraient les enfants, et le 29 mai 2009. Sous le titre "L'Iran s'invite dans les élections européennes", ce drôle de Zelote, ou de zigoto, nous donne sur AgoraVox le profil suivant: "Francophone d’Israel, je m’intéresse à la situation de mon pays et d’une façon plus générale à ce qui ce passe au Moyen Orient.
Etudes universitaires de Droit et d’Histoire."

En réalité, il suffit de lire attentivement ses trois tribunes pour comprendre qu'elles ont été écrites, en réalité, par une officine de contre-propagande sioniste, à savoir la section française du Mossad, celle-là même à laquelle appartenait Tzipi Livni lorsqu'elle pratiquait le terrorisme à Paris.

Vous remarquerez sur AgoraVox, que la tribune est signée "Zelote" et non "Zélote" comme on aurait pu l'attendre d'un "francophone" israélien...Le "Robert" nous indique: "zélote: patriote juif du 1er siècle après J.-C. qui prônait l'action violente". Et, en effet, les crimes d'Israël et du Mossad sont innombrables, encore aujourd'hui, et toujours...

Article original : Tout sauf Sarkozy


Note : En fait Agoravox n'en est pas à son coup d'essai en termes de désinformation.

Nous avions déjà publié un article à ce sujet en mars 2008 où nous révélions entre autre que Carlo Revelli, PDG de la société Cybion, qui contrôle Agoravox, était passé précédemment par les faiseurs d'opinion SOFRES et IFOP !

Quoi de plus efficace en effet que de porter le masque d'un média citoyen pour orienter une population de plus en plus consciente des manipulations perpétrées par les médias de masse ?

Voici un commentaire initialement publié sur le site Bellacio suite à l'article qui a épinglé certaines des dérives d'Agoravox :

Plusieurs éléments relatifs au positionnement d’Agoravox me laissent perplexes :

le site s’autoproclame citoyen alors qu’il est contrôlé non pas par les citoyens mais par une entreprise privée.

le site bénéficie du travail bénévole de nombreux citoyens qui croient en cette démarche citoyenne collective, libertaire et qui pour la plupart ne sont pas informés de l’organe qui contrôle Agoravox.

Cybion, l’entreprise privée qui contrôle Agoravox a effectué des levées de fonds, cela veut dire que des investisseurs institutionnels sont au Conseil d’Administration de Cybion (les banquiers et les citoyens ont-ils les mêmes intérêts ?)

Fort de ces différents constats les véritables objectifs d’Agoravox me semblent clairs. Agoravox sous des couverts de démarche citoyenne et un vernis d’émancipation des masses n’est rien d’autres qu’un cheval de Troie permettant aux puissants de ce monde de noyauter les dynamiques citoyennes et de conserver les citoyens dans leur esclavage moderne.

"...Au premier rang, nous placerons la presse officielle. Elle veillera constamment à la défense de nos intérêts, et, par suite, son influence sur le public sera relativement insignifiante. Au second rang, nous placerons la presse semi-officielle, dont le devoir sera d’attirer les tièdes et les indifférents. Au troisième rang, nous placerons la presse qui se donnera l’air de nous faire opposition et qui, dans l’une de ses publications, semblera notre adversaire. Nos véritables ennemis croiront à la sincérité de cette opposition et nous laisseront voir leurs cartes..."


Les commentaires sont fermés.