Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2009

Gaza : la réalité cachée d'un massacre

Ou la manipulation médiatique des médias occidentaux, laquais des sionistes, pour qui cette agression barbare des nazillons sionistes est totalement justifiée, et pour qui la mort d'hommes, de femmes et d'enfants innocents ne s'apparente qu'à de vagues dommages collatéraux – bien nécessaire réponse "défensive" face aux infâmes et "destructrices" roquettes du Hamas. Comparée à l'ignominieuse attaque "antisémite" de la synagogue toulousaine, qu'est ce qu'un enfant palestinien mort ?

Pour ceux qui ont encore du mal à pénétrer la logique d'un psychopathe, rappelons-leur cette phrase d'une des réprésentantes de cette caste particulière d'individus dénués de conscience – Madeleine Albright, pour ne pas la citer :

"La mort d'un demi million d'enfants iraquiens est un prix raisonnable à payer".

Vidéo postée sur YouTube par TVGaza

Commentaires

Un court extrait de "The sociopath next door" de Martha Stout, qui prend vraiment tout son sens ici :
"Quelque soit votre travail, vous manipulez et persécutez les gens qui sont sous votre domination, aussi souvent et aussi outrageusement que vous le pouvez sans vous faire virer ou être tenu responsable.[...]la persécution vous envoie un flot d'adrénaline. C'est amusant."

Israël, grâce à ses appuis et sa propagande de victimisation permanente, sait très bien qu'elle peut commettre les actes les plus barbares et violer les droits les plus fondamentaux sans être tenue responsable. Ses dirigeants ne risquent pas de se faire virer, puisque a priori, (si on écarte une poignée d'israëlien qui ont encore une conscience et un coeur et qui sont opposés aux actions de leur gouvernement) plus ils débarassent la "terre promise" de palestiniens, plus ils ont une chance d'être réélus.
Quand à la dernière phrase, j'entends déjà le laïus " mais nous ne nous réjouissons pas des pertes civiles, nous sommes obligés de nous protéger et puis c'est la faute du hamas qui se cache derrière des boucliers humains..."
Oui, certainement y-avait-il un dangereux terroriste qui se cachait derrière chaque civil et enfant ciblés par des snipers...déjà bien avant le massacre qui se déroule ces derniers jours. Lisez le rapport suivant http://www.pchrgaza.org/files/Reports/English/pdf_spec/Blood%20on%20their%20hands.pdf si vous n'avez pas peur de sombrer dans la dépression.

Vous y apprendrez le nom, l'âge et (pour certains l'histoire) de 80 enfants gazaouis tués par les forces d'occupation israëlienne pour la période de juin 07 à juin 08.

Tirer des enfants comme des lapins, ou des ballons à la fête foraine, est très certainement "une persécution amusante" pour des psychopathes !

Écrit par : Darvelli | 08/01/2009

ils peuvent de plaindre des nazis, ces **** de juifs
ils ont volé un pays à un peuple
et maintenant ils les exterminent
ils doivent rendre la terre volée aux palestiniens
c est un génocide ni plus ni moins
mais la France malheureusement reste totalement en dehors
car elle ne veut pas prendre de position
pour ne pas froisser les juifs
quelle honte être d accord avec ce massacre
un pays qui se dit le créateur des droits de l'homme
ils sont bien beaux les français
je ne suis pas fière d être française.
Israel doit rendre la Palestine au peuple palestinien

carmen

Écrit par : carmen | 10/01/2009

Ce qui me gène dans tout ça, c'est que c'est un peuple qui a souffert les pires atrocités dans un passé encore récent, qui perpétue les mêmes horreurs.
Je vois dans leurs actions actuelles, une volonté d'extermination du peuple palestinien, c'est un génocide programmé. Toucher un cheveu d'un juif, toute la communauté s'insurge et crie à l'antisémitisme, mais eux que font -ils d'autre que de "l'arabophobie" actuellement.
Qu'ils commencent par appliquer la résolution 242 de 1967, et qu'un territoire digne de ce nom soit donné aux palestiniens. Qu'on arrête de les enfermer dans un territoire et de les affamer avec un embargo.
Quand on traite les gens de telles façons, il ne faut pas s'etonner si la violence et le terrorisme naissent, c'est la seule façon qu'a ce peuple démuni de tout pour se faire entendre.
Je ne cautionne pas les envois d'obus sur Israël, mais la réplique des Israëliens est plus que disproportionnée. Elle frappe surtout des innocents, des enfants, des femmes.
Comme j'aimerai que la communauté internationale marque fermement sa désaprobation face à ce massacre, car sa voix est bien inaudible face au bruit des bombes.....
La guerre a encore de beaux jours devant elle, malheureusement, et bien des souffrances à venir pour les palestiniens, si tous les dirigeants de se monde se taisent ou ne protestent pas plus fortement qu'ils ne le font actuellement.

Écrit par : oups | 11/01/2009

Les commentaires sont fermés.