Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2008

Philippe Val, ou "l'antisémitisme est partout"

Lu ce matin sur Backchich.info :

« Bakchich » porte plainte contre Philippe Val

Dans son dernier livre et sur RMC, le patron de « Charlie Hebdo », Philippe Val, a comparé notre site au journal raciste, antisémite, et pro-nazi, « Je suis partout ». Nous portons plainte. Dans son livre paru ce mardi 28 octobre aux éditions Grasset, Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous, Philippe Val compare Bakchich à Je suis partout, un journal des années 1930 et 1940, fasciste, raciste, antisémite, et organe de propagande, en France, de l’idéologie nazie dont voici une couverture piquée ici.

jpg_Jesuispartout-dbf04.jpg

Après un paragraphe où Val revient sur les affaires des caricatures de Mahomet et celle de Siné, il s’en prend aux sites internet d’information : « Mais au fond, tout cela est anecdotique, l’affaire Siné révèle quelque chose d’autrement plus grave et plus profond. D’abord, la question des sites d’information sur Internet, qu’ils soient autonomes comme, par exemple, Médiapart, Rue 89 ou Bakchich, ou qu’ils soient les appendices des grands titres comme Le Monde, Marianne ou Le Nouvel Observateur. Ne parlons même pas de Bakchich, qui actualise et adapte sur Internet les méthodes glorieuses de Je suis partout. Malheureusement, ce genre de site d’informations n’est pas l’exception, c’est la règle. »

Et Philippe Val, dans son livre, de s’en prendre à nos confrères de Médiapart et de Rue 89.

Image_1-7-3cfb1.png

Après ces déclarations, où Bakchich est comparé à ce journal symbole de la collaboration avec l’occupant nazi, Je suis partout, Philippe Val persiste et signe lors d’une émission, « Les grandes gueules », sur RMC, mardi 28 octobre.

« – Les Grandes Gueules, à Philippe Val : Vous avez des mots très durs envers les sites internet d’information, notamment Bakchich.info. Vous faites une comparaison entre Bakchich et Je suis partout, qui rappelons-le pour les plus jeunes était un journal collabo et antisémite, c’est fort ça ?

– Philippe Val : Bakchich, oui, c’est un site extrêmement médiocre, qui se permet d’écrire des choses sur les gens, encore une fois sans preuves, de répercuter des rumeurs. »

Cette comparaison est insultante et inadmissibe. Elle n’entre pas dans le cadre normal du débat public. Bakchich a décidé de porter plainte, dès demain mercredi.

Note de P&P :

Après le blacklistage de Dieudonné, après le procès d'Alterinfo pour "antisémitisme", après le lynchage médiatique de Bigard pour avoir émis des doutes sur le 11 septembre, après "l'affaire Siné" où ce dernier a été viré et voué aux gémonies pour avoir repris un simple texte écrit par le président de la Licra et ironisé sur l'opportunisme du fifils Sarkozy, c'est donc au tour de Bakchich.info de subir les foudres des censeurs sionistes. Aujourd'hui en France (et ailleurs), la recette est simple : vous voulez discréditer quelqu'un de gênant pour le consensus ? Mettre sa vie en danger ? Le reléguer dans l'ombre, lui interdire la parole ? Accusez le d'antisémitisme !

Pendant ce temps-là, le génocide palestinien, les massacres en Iraq et en Afghanistan continuent dans un silence assourdissant, les cris des enfants étouffés par la clameur médiatique des "bien pensants" et des "moralistes" tels que Philippe Val, BHL et les autres.

Desproges reviens, ils sont devenus fous !

Commentaires

J'adore ça, ils n'arrêtent pas de chier sur Val à longueur de journées. Et pourtant, ils n'arrêtent pas de lui faire de la pub. Bravo continuez ! :)

Écrit par : lalala | 30/10/2008

"chier sur Val". Il semble plutôt que c'est Val qui "chie" un peu. Beaucoup même. Qui chie sur tout ce qui ne va pas dans le sens de la propagande en vigueur.
Quant à la pub, il se la fait tout seul en se ridiculisant aux yeux de tous par ses déclarations et ses prises de position. De plus en plus de gens ont maintenant une idée de la véritable nature de ce sinistre personnage, marionnette du pouvoir. Merci la pub !

Écrit par : Prayers | 30/10/2008

Il se ridiculise peut être aux yeux de ceux qui voient clair dans son jeu. Mais aux yeux de ceux qui depuis trop longtemps ont oublié comment réfléchir c'est un dieu parmi d'autres!

Écrit par : mkrnhr | 01/11/2008

Même si les gens aveuglés par la propagande sioniste peuvent ne pas être affligés par ses derniers dérapages, on peut dire que Val est quand-même grillé chez pas mal de monde, au vu de ses multiples déclarations rétrogrades, notamment vis à vis du Net :

« Qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, ou leur haine, ou leurs obsessions. »

http://911nwo.info/2008/08/04/derniere-citation-philippe-val-internet-et-la-theorie-du-complot/

Si c'est pas de la pathologie, ça y ressemble fortement.
Sans oublier le fait que pendant des années, il est parti en tournée avec un pédophile notoire, sans "jamais rien remarquer".
La prochaine fois que vous lisez une déclaration de P. Val, n'oubliez pas de vous munir du proverbial sac à vomi.

Écrit par : Prayers | 01/11/2008

Ce dernier commentaire daté du 1er novembre est en revanche parfaitement, lui, dans la ligne de "Je suis partout". :-)

Écrit par : Bouzin | 08/11/2008

En effet, le commentaire de P. Val sur Internet est effectivement assez digne d'un "Je suis partout": accusations délirantes, incitation à la peur, la paranoïa, et le repli sur soi. On dirait qu'Internet et la trop grande liberté qu'il offre (plus pour longtemps hélas) fait peur aux pouvoirs en place et aux gens comme Philippe Val, alors on sort les étiquettes les plus effrayantes (celle de nazi et d'antisémite est très prisée de Val, qui l'utilise dès que qqn n'est pas d'accord avec lui). Au fait, il paraît qu'il a créé un blog.

Écrit par : Prayers | 08/11/2008

On trouve parfois des choses intéressantes sur le Net. Voici un extrait assez ambigu d'une interview de Patrick Font par Marc Bihan (sondecloche.ifrance.com/patrick.font.html) :

"Tu acceptes qu'on se foute de toi et qu'on critique ce que tu as fait, alors comment expliques-tu que Val ait refusé de passer un dessin de Lefred Thouron concernant ton affaire ?

Oui, ils ont interdit le dessin et Lefred Thouron et face à cette censure il a quitté le journal. Moi je trouvais ce dessin marrant. Visiblement Val voulait complètement protéger son image. Je pense qu'à l'époque mon histoire pouvait nuire au journal alors il en parlait le moins possible, et je pense quíil tient beaucoup à sa place à Charlie."

"De très nombreuses personnes étaient persuadées que Val était au courant de tes agissements avec les enfants ?"

"(rire qui en dit long) Alors là je ne peux pas dire grand chose là-dessus, ça nous mènerais à des procès (rire) J'en ferai peut-être une chanson".

Une découverte en amenant un autre, voici une déclaration de l'ex rédacteur en chef de la revue Zoo (auquel participaient le Pr Choron et d'autres anciens de Charlie Hebdo) :

H. : "Que penses-tu de ce qui est arrivé à Patrick Font ? tu ne crois pas qu’il a pris bonbon à cause de l’effet Dutroux ?"

M. : "Oui, ça a joué. Dans Charlie, ils ont carrément passé une lettre de Patrick font disant que Philippe Val n’était pas au courant, ça sentait pas le mec qui avait téléphoné pour lui dire : " Putain Patrick, je suis dans la merde, tu peux pas m’écrire une lettre pour me dédouaner ? ". En plus je ne vois même pas comment Val peut dire qu’il n’était pas au courant, parce qu’en 1991, quand on faisait Canicule, on avait déjà entendu des rumeurs sur les penchants de Patrick Font. Ce que je trouve dommage, c’est que dans le duo Font et Val, ce soit le plus drôle qui soit parti en tôle, j’aurais préféré que ce soit l’autre. "
http://www.hermaphrodite.fr/article121

Écrit par : Prayers | 08/11/2008

Les commentaires sont fermés.