Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2008

Le Dalaï Lama succède aux dictateurs Assad et Kadhafi

Difficile d'y voir clair dans le grand imbroglio des relations franco-chinoises sur fond de polémique à propos de la visite du dalaï lama en France. Seule certitude pour l'instant : l'Elysée a annoncé mercredi que le président français ne rencontrerait pas le chef spirituel tibétain lors de son séjour en France du 11 au 23 août. En revanche, il faisait savoir que la Première Dame de France serait "présente à la cérémonie religieuse présidée par le Dalaï Lama qui marquera l'inauguration, le 22 août, d'un important temple bouddhiste ". Hier matin, une dépêche de l'agence Reuters mentionnait que le temple en question se trouvait dans l'Hérault.
Compte tenu du programme officiel du dalaï lama, il ne peut s'agir que du temple de Lérab Ling, principal édifice d'un centre de retraite bouddhiste implanté en bordure du causse du Larzac, sur la commune de Roqueredonde.
A l'Elysée, une responsable du service de communication tenait à préciser que "M me Sarkozy serait présente auprès du dalaï lama, mais qu'il ne s'agissait pas d'une rencontre. Elle assistera juste à la cérémonie religieuse". Et d'ajouter qu'il n'était pas prévu d'entretien personnel entre la Première Dame et sa Sainteté.
"Ce n'était pas prévu"
A Lérab Ling, Céline de Bohan, chargée des relations avec la presse, ne cachait pas sa surprise : "Nous apprenons la venue de M me Sarkozy par la presse. Ce n'était pas prévu". Dans le centre bouddhiste, où l'on se prépare de longue date à accueillir le dalaï lama pour une cérémonie à caractère strictement religieux, voilà que l'on se trouve désormais confronté à gérer un événement d'une tout autre dimension en termes de sécurité et de présence médiatique. L'occasion, pour Céline de Bohan, d'insister sur le caractère "non public" de la cérémonie de ce 22 août. Une limitation qui n'est pas directement liée à la présence de M me Sarkozy, mais à la configuration même du site. "Nous avons actuellement à Lérab Ling 400 personnes en retraite de longue durée, plus un millier d'autres prévues pendant ce mois d'août. Nous sommes au complet", précise M me de Bohan.
Ce n'est pas la première fois que le dalaï lama vient en ce lieu. Il était déjà là en septembre 2000 pour cinq journées d'enseignement public donné devant plusieurs milliers de disciples et d'auditeurs.
Cette fois, il est présent pour inaugurer le temple dont la construction sur le site a été achevée en 2006.
La venue du leader spirituel tibétain sur les hautes terres du Languedoc-Roussillon n'est pas le fruit d'un simple hasard. Elle est liée à la personnalité du maître spirituel, Sogyal Rinpoché, qui préside aux destinées de ce centre d'enseignement et de retraite depuis son ouverture en 1992.
Sogyal Rinpoché est né au Kham, au Tibet Oriental, et il fut reconnu alors comme l'incarnation de Lérab Lingpa Terton Sogyal, un maître du 13 éme dalaï lama, prédécesseur de l'actuel 14 éme . Autant dire que le lien spirituel entre les deux hommes est particulièrement fort.

Article original : L'Indépendant

 

Note de P&P : Sarkozy nous avait déjà habitué à rencontrer les grands de ce monde comme Tom Cruise, le sémillant scientologue, Arnold Schwarzenegger, le sympathisant nazi stéroïdé, Assad le fossoyeur du Liban ou Kadhafi, le dictateur lybien restait célèbre pour l'attentat de Lockerby et ses 270 victimes.

Carla Bruni poursuit donc cette série de rencontre avec les grands humanistes de nos temps et annonce une rencontre avec le Dalaï Lama pour le 22 août. Un article de Pouvoir et Psychopathie a déjà jeté quelques éclairages atypiques sur ce charmant personnage. Pour ceux qui douteraient encore de l'intégrité de l'intéressé, voici quelques clichés illustrant le parcours de sa "sainteté" :

106873_3622_1209119611928.jpg

Ici nous voyons le grand chef spirituel poser avec Aum Shinrikyo le fondateur de la secte japonaise éponyme. Parmi de nombreux meurtres, actes terroristes et autres détournements de fonds, il restera célèbre pour son attentat perpétré le 20 mars 1995 dans le métro de Tokyo qui fit 12 morts et 5500 blessés.

y1pL7Qvv5cwgAVqKe9lAVioJqZF3JybL6ObjcGJAjQ7EKp1cs2f_STwoL334qpkpKZb0h5Kj1Ia9rA

Sur le cliché ci-dessus, sa "sainteté" pose avec Heinrich Harrer membre de la SA puis espion SS, favori d'Himmler, il partira au Tibet pour mettre en place la stratégie de morcellement de la Chine planifiée par l'axe Berlin-Tokyo. Pendant plusieurs années Harrer formera le Dalai lama...piètre est l'élève qui ne dépasse pas le maître.



slavery1.jpg

Cette photo date de la période 1935-1959, époque où les Lamas dirigeaient le Tibet sous forme d'une dictature théocratique. Ces deux tibétains sont des esclaves, leurs mains et leurs pieds sont entravés pour les empêcher de s'échapper.

Voici quelques exemples du parcours exemplaire de sa "sainteté". Cela ne vous rappelle rien ?

Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous, sous des vêtements de brebis ; mais au-dedans, ce sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez (Matthieu 7, 15‑16).

Et comme le hasard fait vraiment bien les choses, à l'heure où Carla Sarkozy annonce la réception du Dalaï lama, son mari joue les défenseurs des droits de l'homme à Pékin (pourquoi le couple Sarkozy ne reçoit-il pas les représentants de peuples véritablement opprimés : palestiniens, iraquiens ou afghans ?), les médias qui profitent des JO pour dépeindre la Chine comme la pire dictature qu'ait connue l'humanité, ces mêmes médias qui pointent du doigt les méchants Russes envahissant l'Ossétie, cela sent à plein nez le bon vieux scénario du choc des civilisations.

D'un côté un bloc occidental constitué des USA, d'Israël, de l'Angleterre, de la France,... de l'autré côté un bloc oriental avec la Russie, la Chine, l'Inde, l'Iran...

Plus d'alternative face à cette perspective de conflit mondial, chacun devra choisir l'un des deux camps. Opposition nourrie de faux clivages politiques (libéralisme VS communisme) ou religieux (judéo-christianisme VS islam).

Malgré les apparences savamment entretenues, les grands discours des médias et des dirigeants, les opérations de déstabilisation et les faux actes terroristes, ce choc des civilisations est une illusion créée de toute pièce et qui cache le véritable conflit, le seul qui ait jamais vraiment existé, celui entre les peuples qui financent les guerres, qui souffrent et meurent sous les bombes et les élites psychopathes qui organisent ces mêmes conflits et qui en tirent grassement profit.

Commentaires

"D'un côté un bloc occidental constitué des USA, d'Israël, de l'Angleterre, de la France,... de l'autré côté un bloc oriental avec la Russie, la Chine, l'Inde, l'Iran..."

Pour ceux qui ont lu ou vu 1984, ces mots résonnent tel un glas. Océania contre Eurasia contre Estasia, 3 grands blocs en guerre perpétuelle relayée par la propagande médiatique, un État fasciste, un peuple réduit en esclavage, ...
Est-ce le début de la fin ?
http://www.cassiopaea.org/forum/index.php?topic=9333.0

Écrit par : Prayers | 11/08/2008

Comment se fait-il que le Dalai-Lama continue d'avoir des relations amicales avec Sogyal Rinpoche, alors que celui-ci a été accusé d'abus sexuels et de violences physiques envers ses femmes-disciples? Ces accusations eurent lieu dans les années l994 aux Etats-Unis. Il y eu un procès dont le médiateur était un bouddhiste très connu Jack Kornfield. Les plaignantes demandaient l0 millions US mais on régla hors cour pour 3 millions.
Il semble que de nouvelles accusations ont refait surface au printemps 2008, mais qu'il ne s'agissait que de "rumeurs": Lire le témoignage d'une ex-disciple à ce propos: http://bouddhanar.blogspot.com/2008_08_01_archive.html

Écrit par : louis | 11/08/2008

Ce que l'on oublie souvent c'est que la doctrine lamaïste est une religion pyramidale de la même manière que le sont les religions monothéistes yahwistes. Ce n'est pas du bouddhisme mais une version hiérarchisée et brutale comme nous le montre effectivement l'histoire. Cela n'étonne donc pas que ce système politico-religieux ait des relations aussi douteuses, car qui se ressemble s'assemble. imho

Écrit par : mkrnhr | 14/08/2008

Louis,
Les faits que vous citez sont tout à fait exacts et ont été relatés par le journal "The guardian" en janvier 1995 (cf. ci-après).
http://www.flameout.org/flameout/gurus/sogyal_sexualhealing.html
J'ai fait un bref séjour dans ce centre et j'ai été choquée par beaucoup de choses vues et ressenties là-bas. Je suis partie précipitamment.
Une question me taraude sans cesse. Comment expliquez-vous le silence de la presse française à ce sujet ? Comment a t on pu le laisser s'installer compte tenu de son très lourd passif aux EU ?

Écrit par : ludivine | 27/08/2008

Les commentaires sont fermés.