Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2008

Des nouvelles rafraîchissantes

Et voici des nouvelles rafraîchissantes : Le Groenland ou le pôle Nord dont on nous a dit qu'ils fondraient comme un glaçon dans un verre d'eau chaude, dans le courant de l'été, s'est reconstitué, cet automne, à une vitesse inégalée (source).
Voici une belle image (vue de satellite) qui vous dit tout :

groenlandice

Cette reconstitution rapide de la glace du pôle Nord fait écho aux baisses notables de températures de cet automne, ressenties dans tout l'hémisphère Nord (mais pas à Bali !).

Allez voir cette page sur les prévisions d'un refroidissement à venir, faites par des scientifques extérieurs au GIEC.

 

A noter que dans les années 70, pour vous faire redouter le retour inévitable (disait-on à l'époque) d'un nouveau petit âge glaciaire, on cherchait à vous effrayer avec des déclarations du genre :
" La couverture glaciaire de l'hémisphère Nord a augmenté de 12% en 1971 - une augmentation égale aux surfaces de l'Angleterre, de l'Italie et de la France réunies- Cette glace est restée."
Mais quand cessera t'on de nous raconter des histoires ?

Bon. Il faut des précisions, sinon on vous taxe immédiatement de "désinformation" (un comble !). Alors, quand je vous disais que les glaces polaires du Groenland s'étaient reconstituées à une vitesse record en ce début d'hiver 2008, il faut que je vous le prouve. Alors quoi de plus crédible que les documents utilisés par la NOOA ( National Oceanic and Atmospheric Administration) dont on connait les liens étroits avec le GIEC ? C'est l'Université de l'Illinois qui fournit ces données sur leur excellent site Cryosphere Today.

 

seaicenord

En ce début février 2008, nous voilà donc déjà revenus à nos fameux 13 millions de km2 de surface glacée. Et ce n'est pas fini semble-t-il, au vu de la courbe.

Notez, qu'effectivement, la vitesse de reconstruction de la glace est nettement plus grande (de octobre à fin janvier) que celle de la fonte (avril à septembre) dont on nous avait dit que celle-ci se produisait avec une vitesse inégalée et que très bientôt, il n'y aurait plus de glace en arctique. Ce qui avait incités tous les médias, aidés par quelques scientifiques hâtifs, à claironner que cela allait diminuer l'albedo de la planète et que c'était catastrophique.... il y avait des photos très inquiétantes et Jean-Louis Etienne préparait fiévreusement (trop) sont malheureux ballon...

Au fait, où sont-ils passés, en cette mi-hiver 2008, tous les médias avides de scoops ? Où sont les photos du Groenland en ce début février ?

Ce n'est pas un scoop, le fait que la glace du pôle Nord se soit reconstituée aussi vite ?

Curieux, le comportement de nos médias.Vraiment curieux : Nous sommes vraiment bien informés. Il est vrai que ce ne sont sûrement pas les scientifiques affiliés au GIEC qui vont attirer leur attention... Chuttt... Silence radio en attendant que ça fonde, l'été prochain...

Nouvelle du 11 février 2008 : Par suite d'une vague de froid particulièrement rude (-30°C) sur le Groenland, l'étendue de glace entre le Canada et la partie Sud Ouest du Groenland a atteint son niveau record depuis 15 ans (source). Et dire qu'on nous annonçait la disparition de la calotte glaciaire à brève échéance, "plus tôt que prévu" nous disait-on.

Article original publié par Pensée Unique 

Commentaires

Personnellement, bien que non climatologue et non scientifique, je pense que ce qui va se passer n'est pas prévisible. Nous bousculons de manières diverses et variées l'équilibre de la biosphère et des systèmes imbriqués et en interrelations qui la constituent. Actuellement on est dans une phase de déséquilibre, qui va s'amplifier puisque nous ne prenons aucune mesures pour arrêter les conneries. Et ce qui caractèrise tout système qui d'un état d'équilibre passe à un état de chaos et de chercher un nouvel équilibre ...
Je doute qu'il soit possible empiriquement ou avec les ordinateurs aussi puissants qu'ils soient de faire de quelconque prévisions fiables à terme, ni même de dater dans le temps les évolutions. Nous n'avons sûrement pas le millième des variables et paramètres qui jouent dans cet équilibre ...
Tout ce que nous pouvons faire c'est suivre les événements, sachant qu'il faudrait stopper bien des choses, qui ne le seront pas et que nous n'avons aucune idée du moment où le point de rupture de l'équilibre actuel sera atteint à partir duquel de toute façon il n'y aura pas de retour arrière.
Je ne suis pas optimiste réchauffement ou glaciation ou les 2 à la fois dans des zones différentes, ce n'est pas parce qu'on ne sait pas comment ça va évoluer que nous n'allons pas au devant de très gros problèmes ... amicalement

Écrit par : benedicte | 01/03/2008

Bénédicte bonjour,

Il me semble effectivement impossible de prévoir quoique ce soit avec une totale certitude.

Ceci dit si vous vous retrouvez au milieu d'une route et qu'une voiture fonce vers vous, est-ce que vous restez au milieu de la route parce que vous estimez que l'avenir n'est pas prévisible ?

Si les évolutions climatiques sont cycliques alors il y a de bonnes probabilités que ce qui va se produire se soit déjà produit.

Maintenant cela dépend de nous, d'apprendre, de comprendre et de prendre les décisions qui s'imposent.

"Celui qui ne tire pas les enseignements de l'Histoire est condamné à la reproduire"

Écrit par : Axel Dunor | 02/03/2008

Ce commentaire a été effacé pour cause de contenu injurieux

*ridicule*, *dauber*, ...

Écrit par : Guillaume | 25/03/2008

Connaissez vous les 8 Vidéos dont je vous mets en lien la première ?
C'est une enquête auprès de scientifiques, sur la fameuse Arnaque climatique
Nous subissons à ce point dans une information illisible, que nous ne savons plus, pas plus les scientifiques (je suis issue d'une famille de scientifiques)
http://www.dailymotion.com/video/x2bymx_larnaque-du-rechauffement-climatiqu_news
A vous de vous faire une idée
Arthénice

Écrit par : Arthénice | 26/03/2008

Encore une info pour ceux qui savent l'anglais
Issue du site de Hal turner, animateur radio américain
http://www.halturnershow.com

SPACE-BASED LASER BEING USED TO DELIBERATELY CUT MASSIVE ANTARCTIC ICE
VIDEO SHOWS PERFECT 45 MILE LONG STRAIGHT-LINE CUTS AND PERFECT RIGHT ANGLE CUTS

Someone is mis-using extremely powerful, SPACE-BASED military weapons to intentionally alter the amount of ice melting into the oceans.

Video proves a laser or highly focused microwave weapon is being used; the cuts in the massive ice shelf are PERFECTLY straight. The right angle cuts are PERFECT right angle cuts. These cuts, some 45 miles long, do not and CANNOT happen naturally.

If this continues, the massive amounts of fresh water ice being deliberately cut - which later later melt into the sea - will cause a "critical desalination" of ocean waters, leading to a massive shift in the gulf stream and sudden, dramatic change in planetary weather similar to what was seen in the movie "The Day After Tomorrow."

"Global Warming" is actually being caused through mis-use of government weapons - not by normal human activity. Government is intentionally doing this and they are putting all of us at grave risk.

Écrit par : Arthénice | 26/03/2008

Il ne me semble pas nécessaire d'utiliser un laser militaire pour décrocher des morceaux de banquise.

Lorsque les zones polaires se réchauffent la banquise se désagrège. Et globalement il y a bien eu réchauffement de la planète au cours de ces dernières années.

Certainement qu'une partie de ce réchauffement a une cause humaine.

Mais cela ne veut pas dire que ce réchauffement est :
- exceptionnel (voir les pics de chaleur en 9000 av. J. C. par exemple. http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/Archeo2000/html/archeo18.htm)
- pérenne (voir les âges glaciaires qui ont émaillé l'histoire de notre planète
http://glaciers.climat.free.fr/Glaciations_1/Periodes_glaciaires.html)
- exclusivement d'origine humaine (voir les phénomènes de réchauffement constatés sur Mars et sur Vénus par exemple, http://forums.futura-sciences.com/thread151181.html)

Le diable est dans les détails.

Écrit par : Axel Dunor | 27/03/2008

Les commentaires sont fermés.