Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2007

Sarkozy bronze pendant que les manifestations se poursuivent

Pendant que les médias de masse épiloguent sur le périple méditerranéen de Nicolas Sarkozy, les manifestations qui ont lieu dans toute France sont presque totalement ignorées.

Voici donc le témoignage d'une étudiante journaliste rapportant ce qu'elle a vu dans l'une de ces manifestations :


Je suis étudiant en Journalisme et voici comment les choses se sont passées ce dimanche soir (ceci est ma vision des choses).

Il faut savoir qu’énormément d’étudiants en journalisme étaient présents et possèdent des images très intéressantes des événements. J’en ai rencontré une vingtaine à Bastille mais nous devions être bien plus.

Pour ma part je possède des images (de très mauvaises qualités) d’un événement qu’on ne voit nulle part : Une manifestante se prenant un pavé en plein visage, elle tombe sur le sol, en sang. C’est la panique, la protection civile arrive avec un brancard et les CRS lance une nouvelle salve à 2 mètres d’eux. La protection civile panique, demande à la femme de se relever, arrive une seconde salve et je n’ai pas pu voir la suite, il était impossible de respirer (chaque salve se divise en 4 à 5 foyers de fumée).


Pourquoi n’en parle t’on pas ?

De meilleure qualité, j’ai pu filmer trois pompiers essayant de traverser la foule, les lacrymo leurs tombent dessus et on les voit rebrousser chemin, incapable de faire leur travail. Il faut savoir que la Police avait annoncé il y a quelques temps, après les heurtes entre les Pompiers de Paris grévistes et les forces de l’ordre, qu’elles ne feraient plus de différences entre manifestants et services de secours. Nous en avons eu l’exemple.

On parle sur plusieurs sites internet d’un mort à Bastille, quand est- il ? Je veux bien le croire, ne sachant pas ce qui est advenu de cette femme.

J’au aussi entendu parlé d’un homme qui se serait pris sur le trottoir, gratuitement, un coup de lance à eau. Il se serait ouvert le crane sur le bitume sous la force du jet, la police ne réagit pas. Je n’ai aucune confirmation, des personnes auraient filmé. Dans le doute...

Il y a eu des casseurs, mais la Police n’avait absolument pas comme objectif de les arrêter, c’est clair et net pour tout les témoins de la manifestation. Lorsqu’ils ont brulé une tente sur la place Bastille, ils étaient isolés du reste de la foule et un mur de CRS se trouvait à une vingtaine de mètres, un autre de l’autre côté à 50 mètres. PERSONNE n’a bougé, ils les ont laissé faire, puis ont seulement lancé une bombe lacrymo alors qu’il pouvait les prendre en étaux. Résultat les casseurs ont rejoins la foule et c’est alors qu’elle a été noyée par les grenades lacrymogènes.

Lors du cassage des vitrines la police attendait que tout soit détruit pour charger, c’était flagrant. Les tirs de flashballs à ce moment là n’était pas au dessus de nos têtes, ni sur les côtés, là ou se trouvait les casseurs de vitrines, mais sur les manifestants pacifistes au milieu de la route.

Je passe les commentaires des policiers en attente à Nation vers 1H du matin qui se vantaient de faire courir les manifestants comme des lapins et regrettaient de ne pas avoir pu les frapper.


Militant Vibes - 8 mai 2007 @ 0:38
 

 

Les commentaires sont fermés.